Message d'erreur

  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 25: parser error : Opening and ending tag mismatch: link line 21 and head dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </head> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Opening and ending tag mismatch: link line 20 and html dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 19 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 18 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 17 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 16 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 15 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 14 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 13 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 12 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 11 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 10 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 9 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 8 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 7 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 6 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag meta line 4 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag head line 3 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): Entity: line 42: parser error : Premature end of data in tag html line 2 dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): </html> dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Warning : simplexml_load_string(): ^ dans eval() (ligne 19 dans /home/imfura/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).

Coronavirus : Le Cameroun à l'épreuve de son nième défis

A lire aussi

Les lits attendant les patients estimés par millier

Les dirigeants d’entreprises se demandent toujours dans quelle mesure ils pourront bénéficier de l’accompagnement gouvernementale face à cette guerre contre le Coronavirus.

Les mesures restrictives sont certes moins contraignantes pour certains secteurs d’activités pour le moment. Cependant, en ce qui concerne les petits métiers et tous les servies de nuit, la facture coute cher.

Par exemple : à l’heure actuelle, tous les employés du domaine des snacks et de la restauration sont au chômage technique, non payé. Leurs patrons ont subi une baisse importante du chiffre d’affaires de 75 à 100% pour ceux dont toute l’activité débute à 18h.

Les supermarchés, certaines agences de transport de nuit, les industries et les petits commerces tournant 24h/24, les boulangeries et dans une moindre mesure les belles de nuits sont tous en train de voir leur chiffre d’affaire s’effacer ou se réduire de ¾.

Que fait le gouvernement face à cela ?

Pour le moment, le gouvernement reste muet. Or, depuis le 31 Mars, le GIGAM s’est prononcé en faveur des entreprises, dont les mesures fiscales et sociales pour faire face à l’impact du Coronavirus étaient claires. Regardons quelques-unes de ces principales mesures :

  • La suspension des contrôles fiscaux ainsi que le gel des redressements fiscaux en cours
  • Le report, sans pénalités, des délais des Déclarations Statistiques et Fiscales pour autant que les soldes ont déjà été payés le 15 mars au plus tard ;
  • L’assouplissement des conditions de délivrance des Attestations de Non-Redevance (ANR) ;
  •  Le report du paiement des acomptes de l’Impôt sur les Sociétés (IS) ;
  • Le report du paiement de l’Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques (IRPP) sur les salaires ;
  • Le report du paiement des contributions au Crédit Foncier et au Fonds National pour l’Emploi ;
  • Le report du paiement des cotisations CNPS pour les entreprises dans l’impossibilité de verser des salaires à leur personnel avec cependant le maintien des couvertures CNPS pour les salariés concernés.

De telles mesures permettent de diminuer la pression fiscale sur les entreprises en leur donnant le temps de s’occuper du plus important, notamment, le ménagement des conséquences liées au Coronavirus sans que le service aux populations et les payements de salaire ne prennent un coup.

En fait, il s’agit ni plus ni moins pour le Groupement inter patronal du Cameroun de réclamer une main levée temporelle dans l’acquittement de certaines de leur obligation, à l’effet de leur permettre de disposer d’assez de trésorerie pour faire face aux contraintes édictées par la pandémie à Coronavirus.

Vers une plus forte croissance de la pandémie au Cameroun ?

Le ministère de la santé Publique, par la voix de son infatigable ministre, Dr Manaouda Malachie vient de faire savoir que la Pandémie à Coronavirus vient d’entrer dans sa phase 2 au Cameroun. Cela signifie que, le virus est déjà présent dans la population. Ce n’est plus seulement, comme on le disait au début, le fait des voyageurs issus des pays contaminés.

Une telle observation devrait pourtant être assortie de mesures conséquentes. Malheureusement, on continue à voir les uns et les autres vaquer tranquillement à leurs activités. Le ministre se félicitant du fait que les tests massifs sont une meilleure réponse à la situation. On est finalement obligé de croire à certains de nos internautes qui posent la question selon laquelle : lorsque l’on continue de se déplacer de Yaoundé pour Bafia sans être inquiété et de Douala pour Mbouda sans suivi, à quoi peuvent bien servir les tests ciblés dans quelques quartiers triés sur une base non scientifique ?

Un pays peut néanmoins nous aider à prendre conscience. Si nous nous en doutons de faire défis à l’Italie, on peut néanmoins lire l’évolution du COVID 19 au Japon.

Le Japon est, après la Chine, l’un des premiers touchés depuis début Janvier. Il enregistre quelques cas et décrète son premier décès en fin Janvier. Les autorités japonaises mettent les mesures à la camerounaise en place pour contenir la maladie. Ils sont d’ailleurs plus avancés que le Cameroun et leurs mesures : tests rapides, détection infrarouge, fermeture des frontières, mesures sanitaires et distanciation social stricte etc sont autant de barrières. Peu importe la bagatelle de mesures, le COVID 19 progresse et le 06 Avril 2020, le pays se retrouve avec 89 décès et quelques 3000 cas confirmés. C’est à ce moment que le gouvernement lance le grand plan avec état d’urgence et confinement total dans la Capitale Tokyo ; quelle perte !

On peut encore réduire le creuset au Cameroun.

En suivant l’exemple du Japon, le Cameroun peut revoir sa stratégie et anticiper. Le Pr Maurice Kamto proposait d’ailleurs un confinement régional suivant certaines informations à la disposition du MINSANTE. Si on peut regretter le bras de fer, la politisation de cette guerre virale et l’évolution des politiques en rang dispersé, on est néanmoins en droit de regarder en profondeur dans le plan de Survie Cameroun afin d’implémenter un certain nombre de mesures qui s’avèrent de l’évidence.

 

 

Source: 
IMFURA