Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: media_youtube. In order to fix this, put the module back in its original location. For more information, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1128 of /home/imfura/public_html/includes/bootstrap.inc).

3 secrets pour devenir un leader remarqué selon Mounouna Foutsou, ministre de la jeunesse.

A lire aussi

Mounouna Foutsou, ministre de la jeunesse et de l'éducation civique du Cameroun

Il vous arrive très souvent de questionner la raison pour laquelle d'autres occupent les postes et les fonctions stratégiques et vous non. 

Vous ne comprenez pas comment votre collègue bénéficie de deux promotions par an y compris des multiples missions. Alors que depuis 10 ans, vous faites du surplace.

Eh bien, si vous êtes dans ce registre, sachez que nous avons découvert le pourquoi. En effet, c'est lors d'une discussion avec le ministre de la jeunesse et de l'éducation civique, Mounouna Foutsou qu'il nous a livré ces trois petits secrets qui font la différence. Êtes-vous prêt ? 

1- bien faire ce que nous faisons actuellement. 

Le ministre pense qu'il y a une grande différence entre une personne qui fait ce qu'on lui demande et celui qui fait très bien ce qu'on lui demande. C'est que, le second est animé par un esprit révolutionnaire qui crée en lui l'envi de se surpasser, d'être remarqué. Très souvent, il le fait sans le savoir car, cette volonté et cette détermination sont intrinsèques. À contrario, les autres vont remarquer que vous avez quelque chose de plus que les autres et c'est ainsi qu'on sera plus tenté de vous faire confiance. Rappelez-vous : faites très bien ce que vous avez à faire. 

2- N'exigez pas que votre travail soit immédiatement reconnu. 

Selon le ministre, si vous entreprenez des bonnes actions par clientélisme, vous aurez toujours l'impression qu'on ne vous estime pas assez. Pourquoi ? Car, les vrais leaders sont mus par une volonté inouïe d'exceller. Leur plus grande promotion réside dans leur capacité à pouvoir entreprendre des actions qui réunissent. Pour eux, les postes et promotions sont justes considérés comme des nouveaux défis et non comme l'accomplissement d'un certain leadership. 

3- Évitez de croire qu'il y a des conditions autres que le travail. 

Ils sont très nombreux à avoir été interpellés pour faire partir de certaines organisations secrètes. Très souvent, la lune vous a été promise. Ce n'est assurément pas la même conception de la réussite que porte le ministre. "Je ne comprends pas ce genre de principe d'ascension sociale" insiste- il avant de continuer : "regardez l'actuel ministre de la santé publique au Cameroun. C'est un monsieur bourré de talent." 

C'est que, pour le ministre, le travail est le dénominateur commun de toutes les réussites. Certes, certains aléas peuvent accélérer les choses. Mais, il reste que les paresseux se plaindront toujours de ce que les choses n'avancent pas. Car, ils n'ont pas compris que c'est nous mêmes, individuellement et collectivement qui faisons avancer l'univers. 

Que retenir de tout ceci ? Qui veut se faire une place au soleil se doit de travailler au point de ressentir qu'il est satisfait de ses propres efforts afin d'attendre la récompense de son patron, de son entreprise ou de son pays. En passant, dans Pensez altruiste et devenez riche, César Tchoffo dit que " la lumière est au bout du plein effort".

Source: 
IMFURA