Victoria Oil & Gas a démarré les travaux de forage de deux puits sur le champ gazier Logbaba au Cameroun

A lire aussi

0

L’opérateur pétro-gazier britannique Victoria Oil & Gas (VOG), qui exploite le champ gazier de Logbaba au Cameroun, à travers sa filiale Gaz du Cameroun (GDC), a confié les travaux de forage de deux puits de développement sur ce projet à la société Savannah Oil Services, apprend-on.

Ces travaux devant initialement s’achever à la fin de cette année 2016 viennent d’être lancés, selon nos sources, et prendront finalement fin d’ici le 2ème trimestre 2017, informe VOG. Le forage des deux puits, qui sont adjacents à l’unité de traitement du gaz naturel de Logbaba, et qui seront connectés à cette usine une fois les travaux terminés, coûteront environ 40 millions de dollars (soit 23,6 milliards de francs Cfa), apprend-on.

Selon l’opérateur britannique, les travaux sont financés par «les revenus de Logbaba et les contributions des partenaires», dont RSM Production Corporation, qui détient 40% des actifs sur ce projet. L’on note cependant que les revenus de VOG sur le champ Logbaba ont beaucoup reculé au 3ème trimestre 2016, puisqu’ils ont culminé à 4,7 millions de dollars, contre 10,7 millions de dollars sur la même période en 2015. Cette situation peut expliquer le retard pris dans le démarrage effectif des travaux de forage annoncés depuis des mois.

Pour rappel, c’est depuis le mois de juillet 2016 que VOG avait officiellement annoncé avoir débarqué au port de Douala, dans la capitale économique camerounaise, une plateforme de plus de 2500 tonnes devant servir au forage des deux puits sus-mentionnés. Le gaz produit et traité à Logbaba par la filiale de VOG qu’est GDC, permet aujourd’hui d’alimenter une vingtaine d’entreprises déjà connectées au pipeline construit par l’opérateur pétro-gazier britannique, et qui sert à la distribution de ce combustible de plus en plus prisé dans la capitale économique du pays.

Source: 
Investir au Cameroun