Une autoroute électrique en vue aux États-Unis

A lire aussi

0

L'administration Obama a annoncé jeudi que 48 axes routiers aux États-Unis seront jalonnés de bornes de recharge pour voitures électriques couvrant au total plus de 40000 kilomètres de routes.

 

Cette initiative vise à poser les bases d'un «réseau autoroutier d'alternative à l'essence» qui permettrait de relier côtes est et ouest du pays avec «zéro émission» de gaz polluants, écrit la Maison Blanche dans un communiqué.

Ces axes routiers traverseront 35 Etats et le District de Columbia, qui abrite la capitale fédérale Washington, et offriront à terme aux automobilistes la possibilité de recharger leur voiture électrique tous les 80 kilomètres, selon le communiqué qui ne précise toutefois pas de calendrier.

Pour mener à bien son projet, l'administration Obama s'est alliée avec une série de partenaires privés et publics qui seront chargés d'accélérer le déploiement de bornes de recharge le long de ce réseau. Parmi eux figurent les constructeurs BMW et General Motors, le conglomérat industriel General Electric et la branche énergie du holding de Warren Buffett (Berkshire Hathaway Energy).

Le marché de la voiture électrique est en plein développement sous l'impulsion notamment du constructeur haut de gamme Tesla qui offre sur ses véhicules des batteries d'une autonomie sans précédent.

L'administration Obama, qui affirme vouloir réduire « la dépendance » américaine au pétrole et combattre le changement climatique, assure avoir permis par ses initiatives de multiplier le nombre de bornes de recharge électrique dans le pays, de 500 en 2008 à 16.000 aujourd'hui.

Les États-Unis comptent environ 150000 stations-essence, selon l'industrie pétrolière.

 

 

Source: 
Les Affaires