É-U: Lagarde appelle à un réglement rapide du litige avec Deutsche Bank

A lire aussi

(Photo: 123rf.com)

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a appelé jeudi à un règlement rapide du litige entre les autorités américaines et la Deutsche Bank, menacée d'une lourde amende et dont la solidité inquiète les marchés.

«Le plus tôt sera le mieux», a déclaré la patronne du Fonds monétaire international sur la chaîne financière Bloomberg TV.

La banque allemande, que le FMI avait classée comme étant la plus dangereuse pour le système financier mondial, est proche d'un accord à 5,4 milliards de dollars avec les autorités américaines pour solder un litige lié aux crédits immobiliers «subprime» de 2008-2009, selon les informations de l'AFP. Cela constituerait une réduction par rapport à l'amende initiale de 14 milliards de dollars qui avait été annoncée à la mi-septembre.

«Un accord serait certainement bienvenu, parce qu'il apporterait un peu de certitude sur le fardeau que la banque aura à porter et sur le fait de savoir, oui ou non, si cela correspond aux provisions» qui ont été faites par Deutsche Bank, a-t-elle déclaré.

Fin juin, la banque allemande avait mis de côté un peu plus de 6 milliards de dollars pour résoudre des litiges en cours.

Quel que soit le montant final, un accord mettant un terme aux poursuites sera préférable à un procès, selon Mme Lagarde. «Je suis avocate de formation et je pense qu'un mauvais accord est toujours mieux qu'un bon procès», a-t-elle assuré.

Le FMI a sonné cette semaine l'alerte sur la santé des banques européennes et notamment sur les établissements comme Deutsche Bank dont le modèle d'activités repose sur le gigantisme.

«Deutsche Bank, comme beaucoup d'autres, doit repenser son modèle d'activités et je suis persuadée qu'ils sont en train de le faire étant donné qu'ils vendent des actifs ici et là», a assuré Mme Lagarde.

Source: 
AFP