Ouverture du séminaire Israélo-Camerounais sur l'innovation et l'entrepeneuriat

A lire aussi

A lire aussi

@imfura : De gauche à droite, Son Excellence Ran Gidor, ambassadeur d'israel au Cameroun et Pr. Laurent Serge Étoundi, MINPME

Il y a de cela encore quelques années, le pays de Samuel Éto’o avait alors connu les grandes prouesses au travers du football. Ce métier noble était alors devenu, heureusement, bien appréhendé par une grande classe de nos citoyens.

Cependant, depuis le mindset de Madiba et de Zang, beaucoup de camerounais comprennent de plus en plus qu’en dehors du football où nous sommes déjà assez brillant au vu du respectable parcours de nos lionnes indomptables, nous pouvons aussi copier ces jeunes leader du Hi-tech issu du Nigéria, et, bien sûr, bousculer les acquis internationaux sur ce qui peut ou pourrait faire la différence entre un Zukemberg de 30 ans et un Onana de 25 ans.

C’est visiblement dans ce sens que l’ambassade d’Israël, en partenariat avec YES CAMEROON, UNICEF, CAMTEL et le MINPME a offert un séminaire sur quatre jours aux jeunes du Cameroun, du 28 Novembre au 1er Decembre 2016, à la chambre de commerce du centre à Yaoundé.

Rappelons au passage que ces racines camerounaises étaient au nombre de cent et triés sur un volet de trois cent candidatures issues de toutes les couches sociales et de tous les « quatre coin du triangle national » pour rendre hommage à maman Foning, qui, qu’on le veuille ou pas, intégrait déjà cette race du leadership camerounais qui se veut internationale.

Justement, pendant le mot de bienvenu du nouvel ambassadeur d’Israël au Cameroun, Son Excellence Ran Gidor, il a laissé savoir que le niveau de compétence des camerounais, que ce soit au niveau national ou international n’était plus une chose à démontrer. Des propos que le ministre des PME, Professeur Laurent Serge Étoundi Ngoa, viendra asseoir dans un discours ultra-motivant qui n’a laissé aucun participant indifférent au vu de la salve d’applaudissements.

Le ministre a salué cette initiative en remarquant que le pays « frère » d’Israël se met de plus en plus dans une posture dont la locomotive, comme vous aurez pu l’imaginer est guider par « son excellence Paul Biya, Président de la république du Cameroun ». Il fallait s’y attendre. Il a terminé son propos liminaire en déclarant ainsi ouvert ce séminaire de quatre jours dont les principaux thèmes portent sur l’innovation et l’entrepreneuriat au Cameroun. Une photo de famille viendra clore cette cérémonie officielle d’ouverture.

Source: 
IMFURA