Mme la Délégué régional du MinPME pour le Littoral

A lire aussi

A lire aussi

Mme Hortense

Elle s'est réjouis du nombre de personne présence dans la salle et egalement de la qualité des interventions.

"J’avoue n’avoir pas été préparé et la prochaine fois, je pense que je ferai ces efforts. J’ai apprécié les interventions des mes prédécesseurs qui ont donné des éléments précis sur les atouts économiques de la ville de la douala." a t-elle argumenté.

Elle a aussi parlé du centre de création des PME qui fait un excellent travail dans ce sens. Justifiant les efforts fait par le gouvernement, elle n'a pas manqué d'évoquer, dans la ville d’Edéa, le lancement d'un incubateur qui est en train d’être mis en place pour booster le niveau d’activités des différents entrepreneurs.

Selon elle, les problèmes que rencontrent les entrepreneurs ne sont pas les mêmes. Mais pour ceux qui ont des projets spécifiques et des problèmes spécifiques, nous pouvons voir comment les accompagner spécifiquement.

Elle est revenu dans son allocution sur les propos de l’expert en banque ayant abordé la question du non accompagnement financier des startups. "Il est pourtant avéré que certains ont reçu des fonds du gouvernement et ils pensent qu’ils ne sont pas forcée de se justifier. C’est la raison pour laquelle il y a des collaborations qui sont faite avec les compagnies de leasing pour limiter ce type de risque".

Nous sollicitons donc l’Association  des Entrepreneurs du Cameroun, de s’approcher de nous pour qu’ensemble nous travaillions dans le but de voir jusqu’ou on peut y arriver.

 

Source: 
IMFURA