Les détaillants américains connaissent un bon mois en juin

A lire aussi

@DR

Les ventes au détail aux États-Unis ont augmenté plus que prévu en juin, aidées par la hausse des prix de l'essence, selon les données publiées vendredi par le département du Commerce.

L'indice des ventes des détaillants et restaurants a progressé de 0,6% en juin, en données corrigées des variations saisonnières, après avoir gagné 0,2% en mai, un chiffre révisé en baisse par le ministère.

Les analystes s'attendaient à une hausse plus modeste de 0,2%.

Les ventes des détaillants ont représenté 457 milliards de dollars le mois dernier. Sur un an, elles sont en progression de 2,7%.

Il s'agit du troisième mois consécutif de hausse pour cet indice, souvent sujet à des fortes révisions mensuelles.

En juin, les ventes au détail ont été portées par un rebond des achats de carburant dans les stations-services (+1,2%), reflétant le rebond des cours mondiaux du brut.

Les matériaux de construction et équipements de jardins (+3,9%) ainsi que les articles de sports et biens culturels (+0,8%) ont également soutenu l'indice.

Les ventes de voitures se sont, elles, affichées de justesse dans le vert (+0,1%) tandis que les ventes dans le secteur de l'habillement ont, elles, très nettement dévissé (-1,0%), selon le ministère.

Avec des ventes en hausse de 1,1%, les distributeurs en ligne ont une nouvelle fois fait preuve de leur dynamisme et facilement détrôné les grands magasins (+0,4%).

Les chiffres des ventes au détail donnent une première idée de l'évolution des dépenses de consommation des ménages, moteur traditionnel de la croissance économique américaine. Ils ne fournissent cependant qu'une information partielle dans la mesure où les Américains consomment bien davantage de services.

Source: 
AFP