L'Afrique est la deuxième plus grande destination des touristes

A lire aussi

@DR

Au cours des quatre premiers mois de l'année, les arrivées de touristes internationaux ont progressé de 5,3 % par rapport à la même période en 2015, rapporte le baromètre de l'Organisation mondiale du tourisme. Au total, 348 millions de personnes ont voyagé dans le monde. 

Le voyage ne connaît pas la crise. En 2015, les arrivées de touristes internationaux, c'est-à-dire les visiteurs qui passent au moins une nuit dans une destination, avaient progressé de 4,6 %. Depuis 2009, cette proportion augmente chaque année d'au moins 4 %. « Ces résultats sont l'expression d'un grand désir de voyager qui n'a cessé d'alimenter la croissance du tourisme. En dépit des défis actuels, les destinations continuent de bénéficier d'une demande vigoureuse toutes régions du monde confondues, ce qui montre que le tourisme est un secteur économique dynamique et résilient », analyse le secrétaire général de l'OMT, Taleb Rifai.

En cette période de grandes vacances, 500 millions de touristes internationaux devraient boucler leurs valises, entre mai et août. Au final, 2016 ne devrait pas faire office d'exception et afficher une hausse des arrivées de touristes internationaux entre 3,5 % et 4,5 %. L'Organisation mondiale du tourisme rappelle que ses projections portent la croissance à 3,8 % par an entre 2010 et 2020.

L'Asie-Pacifique a le vent en poupe

La région a accueilli 9 % de touristes supplémentaires depuis le début de l'année. Une dynamique qui tourne autour de 7 % pour toutes les sous-régions d'Asie. Plus en détail, l'Asie du Sud-Est, incarnée par le succès de la Thaïlande, mais aussi l'Océanie peuvent se targuer d'avoir accueilli 10 % de touristes supplémentaires.

De son côté, l'Afrique s'offre une deuxième place dans le palmarès des destinations présentant une forte augmentation de l'arrivée de touristes. Celle-ci est de l'ordre de 7 %. La tendance concerne l'Afrique subsaharienne (+13 %) et non l'Afrique du Nord, qui pâtit de la situation géopolitique actuelle (-8 %).

De l'autre côté de l'Atlantique, c'est l'Amérique du Sud et l'Amérique Centrale qui suscitent la convoitise (+7 % chacune).

L'Europe, destination numéro 1

Le Vieux Continent reste la région du monde la plus visitée, affirme l'Organisation mondiale du tourisme. Malgré la problématique du terrorisme, l'Europe peut se targuer d'avoir reçu 4 % de touristes internationaux en plus depuis le début de l'année. L'Europe du Nord et l'Europe centrale et orientale tirent leur épingle du jeu (+6 % chacune), alors que l'Europe occidentale présente la progression la plus faible (+3 %).

Avec AFP.

Source: 
IMFURA