La croissance reste apathique en France

A lire aussi

DR

C'est une amélioration, mais qui reste bien timide. La croissance de l'économie française a rebondi de 0,2% au troisième trimestre après son trou d'air du printemps, à savoir un recul de 0,1% du produit intérieur brut (PIB), selon les premiers résultats publiés vendredi par l'Insee.

L'institut a dans le même temps revu en baisse de 0,1 point la croissance du premier trimestre, à +0,6%.

Dans le détail, les dépenses de consommation des ménages, traditionnel moteur de l'économie française, ont stagné pour le deuxième trimestre consécutif. Le solde négatif du commerce extérieur a aussi pesé. Mais cela a été compensé par une contribution positive des variations des stocks des entreprises (+0,6 point).

Au total, l'acquis de croissance pour 2016, à savoir l'évolution du produit intérieur brut (PIB) si l'activité stagnait au quatrième, se situe à 1,1% au 30 septembre, ce qui affaiblit l'hypothèse d'une croissance de 1,5% sur l'ensemble de l'année retenue par le gouvernement.

"C'est un chiffre conforme aux prévisions qui, certes, rend plus difficile d'atteindre 1,5% de croissance cette année sans pour autant remettre en cause la dynamique de reprise à l'oeuvre depuis un an et demi", a estimé le ministre de l'Economie et des Finances, Michel Sapin, dans un communiqué.

Avec Le capital.fr

Source: 
IMFURA