En 2019, le Cameroun a dépensé 390 milliards FCFA pour importer parfums, produits de beauté, pharmaceutiques… (-8,4%)

A lire aussi

© pixabay

L’Institution nationale de la statistique (INS) révèle dans son rapport 2019 sur le commerce extérieur que le Cameroun a dépensé 390,01 milliards de FCFA pour importer les parfums, produits de beauté, chimiques et pharmaceutiques, soit une baisse de 8,4%.

Les produits pharmaceutiques (18 927 tonnes), 128,64 milliards de FCFA. Les parfums et produits de beauté ont été importés pour une quantité de 9 154 tonnes pour un montant de 30,65 milliards de FCFA, en baisse de 7,8%. Les savons et lessives (16 517 tonnes) ont absorbé 14,19 milliards de FCFA, en hausse de 5%. La rubrique « produits chimiques » affiche 37 491 tonnes pour un montant 69,71 milliards de FCFA.

L’hydroxyde et le peroxyde de sodium utilisé dans la fabrication de produits pharmaceutiques, déodorants, d’antiseptiques, et savons germicides (42 223 tonnes), ont coûté 12,74 milliards. L’oxyde d’aluminium (153 976 tonnes), une poudre blanche utilisée en joaillerie, a coûté 36,06 milliards de FCFA.

Les produits inorganiques (ne possédant pas de carbone), d’une quantité de 234 171 tonnes, ont coûté 64,9 milliards de FCFA alors que ceux classés organiques (15 674 tonnes) ont absorbé 17,8 milliards de FCFA. Les vernis, mastics, encres et peintures (13 915 tonnes) ont coûté 12,63 milliards de FCFA, en hausse de 11,9%.

Les engrais (203 397 tonnes) ont coûté 41,06 milliards. Les insecticides, fongicides, herbicides, etc. (19 286 tonnes) ont coûté 48,19 milliards de FCFA. Les matières albuminoïdes (à base d’amidon) et les colles (3 553 tonnes) ont absorbé 6,03 milliards de FCFA. Les produits photographiques (179 tonnes), 581 millions de FCFA. Les poudres et explosifs (2 076 tonnes) quant à eux ont coûté 3,77 milliards de FCFA.

Source: 
Investir au Cameroun