AfricInvest entrera dans le capital de la structure de microfinance CCA au Cameroun

A lire aussi

un batiment de la CCA

Le fonds d’investissements AfricInvest va participer à l’augmentation du capital de la structure de microfinance camerounaise dénommée Crédit communautaire d’Afrique (CAA), a-t-on appris de sources médiatiques. L’opération confirmée par des sources internes au CCA, et dont les détails n’ont pas encore été précisés, devrait permettre, apprend-on, à cet établissement de microfinance de changer de statut pour devenir une institution bancaire.

Après le réseau Camccul (qui a permis la création d’Union Bank of Cameroon), dont le volume des actifs égale celui de la filiale camerounaise de BGFI Bank, le Crédit communautaire d’Afrique est devenue, depuis quelques années, l’une des plus importantes structures de microfinance au Cameroun. En 2014, apprend-on, cet établissement de microfinance revendiquait 359 000 clients, soit deux fois plus que la filiale locale de la Société générale.

Couvrant le Maghreb et l’Afrique subsaharienne, AfricInvest quant à lui compte parmi ses actionnaires des acteurs tels que le FMO, la banque néerlandaise de développement ; l’agence de développement belge ; Proparco, la filiale de l’AFD dédiée au secteur privé ; la banque européenne d’investissements, etc.

Depuis sa création en 1994 en Tunisie, ce capital investisseur panafricain, qui gère une enveloppe globale de plus de 550 milliards de francs Cfa (un milliard de dollars US) répartis dans 14 fonds, a déjà pris des actifs dans 125 entreprises de 24 pays africains.

Source: 
Investir au Cameroun