7 maladies qui peuvent vous tuer en quelques heures

A lire aussi

© Fournis par Medisite

1.      L'infarctus du myocarde : la mort des cellules du cœur

Mal dans le bras gauche, l'impression d'étouffer, douleurs au cœur... Lorsque ces symptômes persistent ils peuvent être le signal d'alarme d'un infarctus. Cette atteinte cardiaque est le résultat d'une obstruction du muscle du cœur appelé "myocarde" entraînant la mort des cellules de ce dernier qui manque d'oxygène. L'artère étant bouchée un caillot peut se former. Si la taille de ce dernier est trop importante et obstrue complètement l'artère cela peut causer une mort subite, prévient la Fédération française de cardiologie.

2.      AVC : le décès en quelques heures

En France par exemple, 140 000 à 150 000 personnes sont victimes d'un AVC toutes les quatre minutes, selon la Fédération française de cardiologie (FFC). Cet accident cérébral survient lorsqu'une artère du cerveau est bouchée ou rompue. Dans le cas où le vaisseau est brisé à l'intérieur du cerveau cela entraîne une hémorragie et un risque de destruction des cellules cérébrales. La FFC explique que si la taille de la zone touchée est trop importante on peut craindre un décès en quelques heures d'où la nécessité d'être soigné à temps.

3.      Embolie pulmonaire : un caillot qui bloque les poumons

L'embolie pulmonaire est provoquée par un caillot qui empêche le sang d'alimenter les poumons qui ne font plus leur travail d'oxygénation. Le patient ressent un essoufflement et une accélération du rythme cardiaque. La taille du caillot et le nombre d'artères bouchées peuvent provoquer des complications graves comme une syncope, une chute de tension brutale et parfois une mort subite, selon la Fédération française de cardiologie.

4.      Méningite foudroyante chez les personnes faibles

Maux de tête violents, vomissement, fièvre, raideur dans la nuque... Ces symptômes sont caractéristiques d'une méningite. Cette inflammation de la partie qui entoure le cerveau et la moelle épinière doit être prise en charge le plus rapidement possible car elle peut être foudroyante surtout chez les patients les plus faibles (bébé, personnes âgées, malades...).

5.      Choc anaphylactique : la destruction des organes vitaux

Le choc anaphylactique est la forme la plus grave d'allergie. Le plus souvent il est causé par un agent allergène contenu dans un aliment, le venin d'un insecte, des médicaments, le lait ou le latex. Les anticorps se fixent aux globules blancs et peuvent entraîner une détresse respiratoire, une accélération du rythme du cœur et des troubles digestifs qui détruisent les organes vitaux. Il est important de réagir dans les premières heures car un cas sévère peut être mortel.

6.      Septicémie foudroyante : une personne meurt toutes les 3 secondes

Dans le monde une personne décède toutes les 3-4 secondes d'une complication de septicémie, selon l'Institut Pasteur. Cette maladie fait partie des urgences immédiates à traiter car elle peut entraîner la mort dans le cas où elle est foudroyante. La septicémie est une infection locale évoluant dans le sang. Le système immunitaire entier est obligé de se battre provoquant des inflammations et des réactions brutales comme la tachycardie ou l'insuffisance respiratoire.

7.      Choléra : une infection mortelle à cause d'un aliment contaminé

Elle ressemble à une maladie d'un autre temps et pourtant... Aujourd'hui encore 3 à 5 millions de personnes sont touchées par le choléra. Cette infection qui cause une diarrhée aigüe, des vomissements entraîne une déshydratation sévère pouvant tuer en quelques heures seulement. Apparue au 17e siècle en Inde, le choléra est provoqué par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés par la bactérie Vibrio Cholerae.

Avec Medisite.

Source: 
IMFURA