400 000 emplois décents en vue au Cameroun

A lire aussi

0

Pour l’année 2017, le programme économique, financier, social et culturel du gouvernement camerounais prévoit la création de 400 000 emplois décents, pour infléchir la courbe du sous-emploi qui touche plus de 78% de la population active.

Pour y parvenir, le gouvernement propose la promotion de l’auto-emploi à travers des appuis techniques et financiers aux promoteurs d’initiatives privées, l’insertion professionnelle des nationaux dans les grands projets, l’amélioration qualitative de l’offre de formation professionnelle, la mise en place des Centres de formation aux métiers.

En outre, les pouvoirs publics envisagent la création de deux Centres de formation professionnelle sectorielle, la construction d’un Centre de formation professionnelle aux métiers à Nkongsamba et la construction de plusieurs centres de formation aux métiers de l’eau, du textile, du cuir et du ferroviaire.

Pour mémoire, l’Institut national de la statique (Ins) situe le sous-emploi visible (personnes qui, involontairement, travaillent moins de 40 heures par semaine) à 14,8% de la population active occupée. Le sous-emploi invisible quant à lui, touche 63,7% des actifs occupés. Il inclut les travailleurs dont la rémunération est inférieure au minimum horaire garanti (l’équivalent de 36 270 FCFA par mois pour 40 heures de travail par semaine). Le taux de chômage lui-même est estimé à 3,8%.

Source: 
IMFURA